Les sols ont fait l’objet de deux conférences le lundi 26 mars, lors du Salon International de l’Agriculture. L’occasion de découvrir des actions menées par notre réseau pour faire face aux enjeux d’une gestion durable des sols.

Atténuer l’empreinte carbone en agriculture, l’apport des instituts techniques agricoles

Le monde agricole peut contribuer à réduire notre impact sur le climat et à adapter nos sociétés aux effets du changement climatique en proposant des systèmes agricoles plus résilients, moins émetteurs de gaz à effet de serre et favorisant le stockage de carbone atmosphérique.

Face à ce défi transversal à toutes les filières, les instituts techniques agricoles ont mis en place un consortium inter-ITA sur le carbone, le consortium « CITAC ». Cette organisation leur permet de proposer des méthodes harmonisées entre filières pour optimiser les méthodes de calcul sur le bilan « carbone » et d’être force de proposition au niveau réglementaire, avec une expertise scientifique multi-filières et une offre agrégée d’outils de diagnostics.

Le « CITAC » s’appuie principalement sur les travaux du programme transversal « Atténuation du changement climatique dans les systèmes agricoles français », coordonné par l’Idele-Institut de l’Élevage. Il regroupe 12 Instituts techniques agricoles sur les 19 du réseau Acta.

Retrouvez dans cette présentation

Des exemples de leviers et de dynamique mis en œuvre dans quelques filières avec les ITA  :

  • Exemple de levier d’atténuation des émissions de GES dans les filières viticoles,
  • Le stockage carbone dans les vergers,
  • L’implication des filières en élevages de ruminants dans l’atténuation du changement climatique,
  • Le boisement de terres agricoles.

Pour permettre leur adoption par les agriculteurs, ces leviers doivent être opérationnels, suffisamment simples à mettre en œuvre et présenter une performance économique satisfaisante.

Les ITA sont fortement associés au développement des Méthodes Label Bas Carbone ® : elles mettent à disposition des agriculteurs des pratiques codifiées simples.

Martial Marguet, président de l’Idele-Institut de l’Élevage a ouvert cette conférence dont le support est disponible ci-dessous.

Une présentation produite par :

Christine BERGER, coordinatrice du programme inter-ITA : Atténuation du changement climatique (Idele-Institut de l’Élevage), Virginie URRUTIA (Idele-Institut de l’Élevage), Valerie LEMPEREUR, Directrice valorisation et coordinatrice du plan d’action de la filière viticole face au changement climatique (IFV), Ariane GRISEY, responsable de l’unité environnement énergie (CTIFL), Soisick FIGUERES, ingénieure forestier carbone & modélisation (IDF), Anne SCHNEIDER, ingénieure environnement et systèmes de culture (Terres Inovia)

Voir la présentation sur le consortium carbone

Qualité des sols agricoles et forestiers et indicateurs

Les ITA sont des acteurs clés de la gestion durable des sols dans les systèmes agricoles et forestiers. La prise en compte des sols dans le choix de ces pratiques de gestion demande de pouvoir caractériser la qualité de ces sols.

La conférence sur la qualité des sols agricoles et forestiers et ses indicateurs a permis de faire le point dans différents contextes, sur ce que sont les sols, les services qu’ils rendent et les menaces qui pèsent sur eux. Elle a également permis mettre en lumière des méthodes et outils mobilisables pour adapter ses pratiques de gestion du sol.

Retrouvez dans cette présentation

Thomas Feiss, Directeur-adjoint  de l’IDF (Institut pour le Développement Forestier), a ainsi parlé des sols forestiers en France métropolitaine, de leurs caractéristiques, et a partagé des outils et conseils pour préserver leurs fertilités physique et chimique. Charlotte Berthelot, Responsable Unité DSPL des systèmes de productions légumières au CTIFL, a quant à elle abordé le sujet des sols en systèmes de maraîchage. Après avoir rappelé les services rendus par ces sols et les pratiques susceptibles de les dégrader, elle a présenté les leviers pour une bonne gestion et a notamment introduit les notions de bioindicateurs et de référentiels. Christine Le Souder, Ingénieure R&D spécialisée en fertilisation chez Arvalis, a conclu cette conférence à trois voix en présentant l’outil Agro-Eco Sol, un nouveau service de diagnostic global et de conseil sur la fertilité du sol, développé dans des systèmes de grandes cultures.

Découvrez ou redécouvrez la présentation complète ci-dessous.

Voir la présentation sur la qualité des sols
Pôle Sols et fertilité
Flavien Poinçot
Ingénieur – Réseaux et Expertises sur les sols
0665825179
Pôle Sols et fertilité
Laure Soucémarianadin
Chargée de mission Agropédologie
0625782955
Pôle Sols et fertilité
Mathilde Heurtaux
Cheffe de projet Réseaux de Références en Diversification Végétale DOM
06 12 99 05 00
   En savoir plus

Découvrez aussi :

👉 https://www.acta.asso.fr/realisations/attenuer-lempreinte-carbone-en-agriculture-lapport-des-instituts-techniques-agricoles/

👉 https://www.agra.fr/agra-presse/diagnostic-des-sols-la-guerre-des-indicateurs

👉 https://www.acta.asso.fr/innovations-et-partenariats-europeens-retour-sur-le-temps-fort-europe-au-salon-international-de-lagriculture/