Le quatrième webinaire DEPHY EXPE sur la diversification  des cultures pour une meilleure résilience des systèmes s’est tenu le 12 mai 2022. Les intervenant·es ont présenté les premiers résultats acquis. Nous vous invitons à regarder le Replay !

 

Rachel GRAINDORGE (ARMEFLHOR), pour le projet ST0P a présenté des systèmes de culture multi-espèces tropicaux composés de strates arboricoles fruitières, maraîchères et aromatiques. Ces systèmes mobilisent de nombreux leviers agroécologiques et excluent totalement l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse. L’intervenante a détaillé leurs attentes par rapport à la diversification en termes de maîtrise des bioagresseurs et de limitation des impacts sur la production. Quelques premiers résultats d’évaluation de la résilience des systèmes ont été révélés.
David LAFOND (IFV), pour le projet DIVERVITI a mis en avant en avant des systèmes de culture viticoles agro-écologiques qui intègrent d’autres espèces végétales afin de favoriser les équilibres parcellaires au niveau du sol et les régulations biologiques des bioagresseurs. Un zoom est fait sur le système implanté en Val de Loire, de sa conception aux résultats. Ce système associe à la vigne des thyms, arbres fruitiers, chênes truffiers, haies… L’intervenant a présenté des exemples de régulations biologiques mises en œuvre.

En savoir plus sur la série de webinaire DEPHY EXPE

Ces webinaires font partie d’une série organisée par le réseau DEPHY, en partenariat avec l’ACTA et Agreenium, sur les systèmes agroécologiques actuellement testés au sein du dispositif DEPHY EXPE. Ils visent à présenter, autour de différentes thématiques, les résultats des projets DEPHY EXPE ayant pour objectif commun de réduire l’usage des phytos.

En savoir plus sur les webinaires DEPHY EXPE
Pôle Agroécologie, systèmes et durabilité
Marie Coquet
Ingénieure chargée animation
01 64 99 22 58

Action du plan Ecophyto piloté par les ministères en charge de l’agriculture, de l’écologie, de la santé et de la recherche, avec l’appui technique et financier de l’Office français de la Biodiversité.