Encourager l’innovation et la recherche dans les secteurs agricole et agro-industriel, tels sont les objectifs du Concours ITAINNOV 2022 organisé par l’Acta et l’Actia. Dans cette perspective, 4 lauréats et 1 prix spécial du public ont été annoncés lors de la remise des prix, ce jeudi 2 mars 2022, au salon international de l’Agriculture (SIA) sur le stand du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Paris, le 2 mars 2022« Les instituts techniques sont des acteurs incontournables dans l’écosystème de la recherche technologique et de l’innovation agricole et alimentaire. Maillons essentiels du continuum recherche-innovation-formation-développement français, qui est l’un des plus performants en Europe et doit le rester, ils ont un rôle majeur à jouer pour réussi la 3ème révolution agricole et les concours tels ITAINNOV sont de formidables outils pour stimuler cette dynamique. », déclare Valérie Baduel, Directrice générale de l’enseignement et de la recherche au Ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Au total, dans les 4 catégories thématiques du concours, ce sont 30 projets qui ont été proposés par les Instituts techniques agricoles et agro-industriels des réseaux Acta et Actia. « Tous ces projets valorisent la recherche appliquée française dans les secteurs agricole et agro-industriel, tant en métropole qu’en outre-mer, au niveau local ou à l’international. Nous avons dû faire des choix parmi ces innovations pour récompenser les 4 lauréats » souligne Catherine Geslain-Lanéelle, présidente du Jury ITAINNOV et membre de l’Académie d’agriculture de France.

Dans la catégorie « environnement – biodiversité – climat »

Le jury a été conquis par la nouvelle méthode de pollinisation des fleurs de tomates sous serre à l’aide de la « Mouche charbon », un hyménoptère indigène de La Réunion, en remplacement du bourdon, inexistant sur cette île. Portée par Jean-Sébastien Cottineau de l’Armeflhor, l’Institut technique de l’Océan Indien, cette découverte va révolutionner la production de tomates en grappe sous abri à La Réunion. Un élevage de la « Mouche charbon » à grande échelle va être possible grâce au partenariat local avec la société « La coccinelle ». Ce prix a été remis par Frédéric Hérault, directeur général du Groupe AGRICA.

Dans la catégorie « performance économique & sociétale »

Les experts du jury ont été séduits par Exoscarne®. Unique en son genre, l’exosquelette réduit la pénibilité des opérateurs en abattoir en apportant une aide physique lors des tâches de découpe et de désossage. Cet appareil est doté d’une orthèse d’avant-bras et de poignet actionnée pneumatiquement et pilotée par des capteurs de pression. Grâce à l’utilisation de nouveaux dispositifs comme Exoscarne®, l’ergonomie des postes de travail en abattoir va s’améliorer. Le porteur de projet Matthieu Alric de l’ADIV et son équipe ont reçu le prix remis par Jean-Marc Bournigal, directeur général de SEMAE.

Dans la catégorie « sécurité sanitaire – santé des plantes & des animaux »

Le projet E-broiler track® a marqué le jury. Véritable outil d’alerte du bien-être et de la santé des poulets d’élevage de chair, le système détecte et suit individuellement chaque poulet présent dans le champ des caméras pour quantifier l’activité et la répartition des animaux ainsi que repérer des sujets à risque. Porté par Pauline Créach de l’Institut technique des filières avicole, cunicole et piscicole (ITAVI), E-Broiler track® optimise le pilotage de l’exploitation par l’éleveur et assure des conditions d’élevage favorisant le bien-être animal. Ce prix a été remis par Maxime Costilhes, directeur général d’INTERCÉRÉALES.

Dans la catégorie « labels & qualité des produits »

Estogel M® est récompensé, un gélifiant éco-responsable d’origine naturelle pour la cosmétique. Proposée par Guillaume Chollet de l’ITERG, cette innovation repose sur un gélifiant de phases grasses issu de ressources renouvelables. Biosourcé à plus de 91% et fabriqué à partir d’huiles végétales, Estogel M® est déjà présent dans des produits cosmétiques sur le marché. Il répond à une demande actuelle de produits plus durables. Ce prix a été remis par Nicole Ouvrard, directrice des rédactions de RÉUSSIR AGRA.

Prix spécial du public

Pour cette 4e édition d’ITAINNOV, les organisateurs ont souhaité créer plus d’interaction avec le grand public. Pour la première fois, ce dernier a eu l’opportunité de voter pour attribuer le « Prix spécial du public ». Depuis début janvier 2022, les vidéos de chaque projet nommé sont diffusées sur les réseaux sociaux et sont exposées de manière pédagogique en présence des experts qui se relaient pendant toute la durée du salon sur le stand Acta, en présence directe avec le public. « Toutes les parties prenantes peuvent ainsi être acteurs du changement et encourager l’innovation au service de la transformation durable des systèmes alimentaires » déclare Catherine Geslain-Lanéelle, Présidente du Jury ITAINNOV.

Au total, plus de 11 100 vues des 12 vidéos ont été enregistrées jusqu’au 1er mars minuit. Avec plus de 680 votes obtenus sur YouTube, le « Prix spécial du public » remis par Pascale Hebel, directrice du pôle consommation et entreprise du CREDOC, a été attribué à Bioclimsol. Cet outil de diagnostic sylvo-climatique évalue les zones de vigilance à l’échelle de la parcelle forestière pour mieux adapter les forêts au changement climatique. Ce projet est porté par Jean Lemaire de l’Institut pour le développement forestier (IDF/CNPF).

Télécharger le communiqué de presse
Communication et relations extérieures
Marie Sela-Paternelle
Responsable Communication et Relations Extérieures
01.81.72.17.03 / 06.25.78.28.39