Les ITAs: des compétences multiples pour des projets européens réussis

Les particularités des ITA, au premier rang desquelles la confrontation des résultats de Recherche-Développement-Innovation sur le terrain, constituent une réponse parfaite aux préoccupations de la Commission européenne afin de mieux diffuser les résultats de la recherche aux utilisateurs finaux.

La diversité des missions ITA dans les projets de l'UE:

  • La production de connaissances et de l'orientation des activités scientifiques et techniques dans de nombreux domaines tels que la protection intégrée des cultures, la production animale, l'agroforesterie et les processus d'innovation
  • Le diagnostic, la surveillance, les essais, la modélisation,  l'évaluation, le benchmarking, le transfert et la diffusion des résultats à la communauté scientifique et aux utilisateurs finaux (conseillers, agriculteurs, acteurs économiques) par le biais de divers supports de communication, de sessions de formation, de réunions, etc...

Les différents objectifs de l’engagement européen et international des ITA :

  • Scientifique (partage, co-construction, production de connaissances opérationnelles)
  • Production de connaissance pour les questions de réglementation, dont l'impact détermine les activités de travail quotidiennes des opérateurs
  • Economique et commerciale, visant à accroître la compétitivité de l'industrie
  • Expertise pour les pouvoirs publics

 

La valeur ajoutée des ITA dans les projets de recherche et développement européens

Programmes de recherche (7e PCRD - KBBE):

Sur les questions transversales et intersectorielles, le réseau de l'ACTA est organisé afin qu'au sein des projets, plusieurs instituts techniques agricoles soient représentés par un seul partenaire, l’ACTA.

  • PURE (Réduction de l’usage des pesticides en Europe - 7e PCRD - KBBE 2010): Ce projet vise à fournir des solutions pratiques pour la lutte antiparasitaire intégrée pour réduire la dépendance aux des solutions pratiques pour réduire l’impact des pesticides dans les productions végétales en Europe. L’ACTA coordonne l'activité des trois ITA (IFV, ARVALIS et le CETIOM, impliqués dans les activités d’essai, d'expérimentation, de conception-évaluation et de démonstration) et est responsable des activités de transfert  et de dissémination du projet.
  • www.pure-ipm.eu
  • CANTOGETHER (Polyculture élevage - 7e PCRD - KBBE 2011): Ce projet vise à mettre en œuvre une approche systémique pour la production animale et végétale à l'échelle de la ferme et du paysage. La valeur ajoutée des six Instituts techniques agricoles (ACTA, IDELE, ITAB, IFIP, ARVALIS et CETIOM) au sein de ce projet repose sur leur capacité à apporter une dimension de terrain directement lié aux préoccupations des agriculteurs, de l'expérimentation au champ et à la ferme, à la modélisation ainsi que par la diffusion des résultats opérationnels aux utilisateurs finaux et à la communauté scientifique.
  • www.fp7cantogether.eu

Environnement (LIFE) :

  • TOPPS (Life - 2009): Dans ce projet, coordonné par ARVALIS, les partenaires et les différents acteurs du projet  ont développé des bonnes pratiques de gestion pour réduire la contamination de l'eau par la pulvérisation et le ruissellement au champ. Des supports de formation et de démonstration ainsi que des outils de diagnostic et d'évaluation ont été mis au point pour les agriculteurs et les conseillers de plusieurs pays européens. www.topps-life.org

Programme Compétitivité et Innovation (CIP):

Durant la période 2007-2013 du 7e PCRD,  les ITA avaient un double statut d’organisme de recherche (NPRO - organismes de recherche à but non lucratif) et d’entreprises (petites et moyennes entreprises), tels que définis par la Commission européenne.

  • WINENVIRONNEMENT (CIP - 2009): L’IFV coordonne ce projet réunissant neuf partenaires de quatre pays de l'UE et visant à faire des démonstrations de procédés et de méthodes novatrices pour réduire les impacts environnementaux et optimiser l'utilisation des ressources naturelles dans le secteur de la vigne et du vin.

 

 

Territoires (Interreg):

La Commission européenne, par l'intermédiaire du FEDER, vise un développement régional équilibré entre et dans les territoires, tandis que les ITA ont des implantations régionales dans les principales zones de production agricole ce qui leur  permet d’avoir une présence dans les différents territoires français.

  • GREEN DAIRY (Interreg III B Espace Atlantique - 2003): L'Institut de l'élevage (IDELE) a coordonné ce projet de RDI sur les questions environnementales dans les systèmes laitiers, couvrant 11 régions de cinq pays riverains de l'Atlantique. Basé sur un réseau de chercheurs, techniciens et agriculteurs autour des fermes expérimentales et de démonstration, il fournit des informations sur les flux et les pertes d’azote dans les systèmes laitiers, pour les scientifiques, les agriculteurs et leurs conseillers, ainsi que pour les décideurs politiques.

www.ciam.es/pdf/Green_Dairy.pdf

 

Formation (Leonardo):

Une des compétences et missions des ITA est la formation des conseillers agricoles et des "utilisateurs-finaux" via le transfert et la diffusion de méthodes et techniques.

  • E-VITICLIMATE: L’IFV coordonne un projet Leonardo, regroupant six partenaires européens. Ce projet offre une plate-forme d'information interactive (e-learning) sur les impacts du changement climatique et les techniques d’adaptation pour les techniciens viticoles. L’IFV a également été en charge des contenus pédagogiques et de leur méthodologie, ainsi que la production de modules de formation, de leur test et leur validation.

www.eviticlimate.eu

 

 

Règlementation :

L’expertise des ITA peut éclairer la prise de décision publique européenne et en évaluer les conséquences et les impacts.

  • ALCASDE (DG Sanco - 2008): Ce projet auquel ont participé l’Institut du Porc (IFIP) et l’Institut de l'élevage (IDELE), visait à développer des systèmes de production dans le respect du bien-être animal, en réduisant en particulier les nuissances liées à la castration des porcs et à l’écornage des bovins

www.alcasde.eu

 

 

La participation des ITA aux réseaux européens :

Les ITA participent à différents réseaux européens formels pour différentes raisons: la visibilité et la reconnaissance à travers différents canaux tels que les conférences, la mise en réseau, le lobbying, les échanges scientifiques, l’échange et la comparaison de l'information, des méthodes et des résultats.

Les ITA participent à ces réseaux en tant qu'experts dans des groupes de travail et ont un rôle dans la gouvernance, la facilitation et l'organisation de ces groupes:

  • CEN, le Comité européen de normalisation (Arvalis)
  • IFOAM, la Fondation internationale de l'agriculture biologique (ITAB)
  • ENDURE, Groupe de recherche européen pour la protection intégrée des cultures (ACTA)

Les réseaux informels se forment spontanément entre les instituts et les universités de l'UE autour de questions spécifiques, de filières ou de thématiques: les objectifs de ces réseaux sont la mise en réseau, le partage des connaissances, mais aussi la construction de projets.

  • EUFRIN, Réseau Européen des Instituts de Recherche sur les Fruits  (CTIFL)
  • L’ITEIPMAI participe à un réseau européen informel qui gère l'approbation des produits chimiques pour les utilisations mineures en matière de protection des plantes.

 

Contacts: