Bilan positif de la cinquième université d'été ENDURE

08.11.2016
L'université d'été s'est tenue du 9 au 14 octobre à SIAF, l'École Internationale d'Enseignement supérieur d'Italie.

L'université d'été du réseau ENDURE aborde les approches de modélisation.

 

Des étudiants de troisième année venant d'Autriche, de France, de Hongrie, d'Italie, de Madagascar, de Norvège, d'Espagne et de Turquie ont assisté à la cinquième Université d'été d'ENDURE en octobre, abordant le sujet, "le rôle de la protection intégrée des cultures dans l'atténuation des effets du changement climatique sur la dynamique de parasite - les approches de modélisation".

Des conférenciers de plusieurs institutions partenaires d'ENDURE (ACTA, INRA, JKI, SZIE) et deux experts internationalement renommés ont contribué à l'université d'été par un certain nombre de pourparlers, de sessions de formations et de travail interactif avec les étudiants. Le programme s'est principalement centré sur l'utilisation des approches de modélisation à mettre en œuvre pour les stratégies de protection intégrée des cultures, tout en mettant l'accent sur la façon d'atténuer les effets du changement climatique sur le développement et la diffusion des parasites.

La semaine a commencé par des pourparlers sur l'état de l'art actuel du changement climatique et de ses impacts sur le développement et la diffusion de parasites. Ces cours ont été suivis par la présentation de principes conceptuels et méthodologiques des approches de modélisation, ainsi que d'exemples pratiques de la manière dont le modelage peut être utilisé pour aider à concevoir des stratégies IPM pour des scénarios climatiques futurs.

 

"L'événement était très fructueux en termes de performance et de résultat," a affirmé Jean-Noel Aubertot (INRA), qui a coordonné l'événement au côté de l'organisatrice locale Camilla Moonen (SSSA). "Il est toujours très stimulant d'organiser ces universités d'été parce que le programme doit convenir aux étudiants qui ont des expériences et compétences très différentes sur le thème. Cela nous satisfait si chaque participant peut ramener avec lui quelque chose de nouveau de cet événement et souvent de nouvelles collaborations et amitiés naissent à l'occasion de ces universités d'été. Bien sûr, c'est un bonus qui donne encore plus de valeur à cet événement."

"L'expérience était mémorable pour moi en termes de contenu scientifique et de la qualité de l'enseignement et des interactions," dit Jay Ram Lamichhane, responsable scientifique d'ENDURE. "En effet, j'ai appris beaucoup plus que ce que j'ai enseigné en tant que conférencier," a-t-il ajouté.

"La cinquième Université d'été est un achèvement pour mon développement professionnel; j'étais un étudiant lors de la deuxième Université d'été en 2009 et maintenant j'assiste à la cinquième édition en tant que conférencier," dit Mark Szalai, de l'Université Szent Istvan, en Hongrie.

Francois Brun, de l'ACTA, était également présent et a déclaré que "Apprendre la modélisation par la pratique est notre recette. Pendant la semaine, nous avons tous investi beaucoup d'énergie dans le projet collectif. Avec cette pratique, les principes de modélisation sont mieux assimilés."

 

Les participants (étudiants et conférenciers) ont collectivement décidé d'exploiter le travail conduit pendant cette semaine intensive et envisagent d'écrire un texte scientifique commun récapitulant les avancées les plus significatives de l'Université d'été.


Lien vers la version anglaise

Pauline Bodin