LABEL BAS-CARBONE

02.09.2021
Le Ministère de la Transition Ecologique approuve la méthode grandes cultures

Bâtir des projets d’atténuation du changement climatique pour s’inscrire dans la transition écologique suppose de disposer de méthodes approuvées garantissant la quantification des gaz à effet de serre évités (GES) et du carbone nouvellement stocké dans les sols.

Le Ministère de la Transition Ecologique vient d’approuver le 26 août 2021 la première méthode bas-carbone grandes culture, fruit d’un travail de plusieurs mois coordonné par les instituts techniques agricoles du réseau Acta, Arvalis, avec Terres Inovia, l’ITB, l’ARTB, et l’appui d’Agrosolutions et un consortium regroupant une cinquantaine d’experts (recherche publique, …) et une centaine de parties prenantes (futurs porteurs de projets et financeurs, firmes de l’agrofourniture, ONG, administration, pouvoirs publics…). Les porteurs de projets (groupements d’agriculteurs, coopératives, négociants…) peuvent désormais s’y référer pour quantifier des gaz à effet de serre évités (GES) et du carbone nouvellement stocké dans les sols grâce aux pratiques qu’ils déploieront.

Lancé le 23 avril 2019, le label bas-carbone est le premier système de labellisation de projets de compensation carbone volontaire français. Initié et encadré par le Ministère de la Transition Ecologique, il a été élaboré en lien avec le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. Son objectif est de contribuer à l’atteinte des objectifs climatiques de la France : neutralité carbone en 2050.

 

Retrouvez également le communiqué complet ⇓