Récemment créés, deux instituts techniques agricoles sont actifs dans les DOM :

  • IT2 pour les productions végétales aux Antilles ;
  • Armefllhor pour les productions horticoles à La Réunion.


Ces  Instituts  constituent, comme en métropole, la courroie de transmission privilégiée entre la recherche finalisée et le développement agricole : expérimentations et adaptations aux contextes des entreprises constituent leur cœur de métier.
Les instituts viennent combler un manque dans le continuum de la recherche-développement.

L'Acta soutient la professionnalisation de ces instituts, notamment en renforçant leurs liens avec les instituts techniques agricoles métropolitains (exemple de la convention entre l'Armeflhor et la FN3PT pour l'introduction de nouvelles variétés de pomme de terre à La Réunion).

Dans le même temps, l'expérience spécifique acquise par les Instituts des DOM en matière de pratiques agroécologiques constitue un capital dont les instituts métropolitains peuvent opportunément se saisir dans le contexte actuel de politiques agricoles respectueuses de l'environnement.