Gestion intégrée des mauvaises herbes: mise en œuvre et solutions pratiques pour l'Europe

 

La gestion intégrée des mauvaises herbes est la voie à suivre pour une agriculture durable et résiliente. IWMPRAISE est un projet Horizon 2020 qui soutiendra et promouvra la mise en œuvre de la gestion intégrée en Europe. Le projet de cinq ans a débuté en juin 2017 et se poursuivra jusqu'en mai 2022. Il est coordonné par le professeur Per Kudsk, Département d'agroécologie, Université d'Aarhus, au Danemark.

Objectifs du projet 

Le projet a reçu 6,6 millions d'euros et vise à soutenir et promouvoir la gestion intégrée des mauvaises herbes en Europe. La gestion des mauvaises herbes en Europe deviendra plus respectueuse de l'environnement si le concept de gestion intégrée des mauvaises herbes s'impose mieux dans les exploitations européennes.

Le projet vise à démontrer que la gestion intégrée soutient des systèmes de culture plus durables qui résistent aux impacts externes et ne compromettent pas la rentabilité ou l'approvisionnement constant en aliments, aliments pour animaux et biomatériaux.

Partenariat

Le consortium du projet est composé de 37 partenaires de huit pays européens différents et comprend 11 grandes universités et instituts de recherche dans le domaine de la gestion des mauvaises herbes, 14 PME et partenaires industriels, et 12 services de conseil et organisations d'utilisateurs finaux.

 

Pour aller plus loin :

TwitterSite web

 

 

 

Terres Inovia et ARVALIS participent au projet IWMPRAISE aux côtés de l'Acta-les instituts techniques agricoles.