Impact & innovation ouverte

Les instituts techniques sont confrontés à des évolutions environnementales et sociétales qui nécessitent une montée en compétences sur les questions d’innovation ouverte et d’évaluation de leurs impacts. Le pôle « Impacts et innovation ouverte » vise à coordonner les travaux du réseau et à développer des outils méthodologiques autour de ces questions.

Contacts

 

 

Les instituts techniques et leurs partenaires, sont confrontés à des évolutions majeures :

  • Incitation à aller vers des systèmes agro-écologiques. Ces systèmes sont à concevoir et piloter localement en fonction des potentialités du territoire.

=> Quels outils et références produire, et comment les construire, pour permettre aux agriculteurs et aux personnes qui les conseillent, de concevoir et gérer leur système en fonction du contexte ? Comment accompagner le déploiement des innovations produites pour s’assurer qu’elles soient effectivement utilisées par les acteurs du terrain ?

  • Engagement citoyen qui se traduit par la place que revendiquent les citoyens, riverains et consommateurs dans la définition des modes de production des produits qu’ils veulent consommer.

=> Quand et comment intégrer les acteurs non agricoles dans les processus d’innovation et prendre en compte leurs exigences ? Comment faire face aux injonctions paradoxales qui en découlent ?

  • Restriction des finances publiques et volonté des contribuables et financeurs d’être assurés de la bonne utilisation des sommes versées.

=> Comment évaluer et optimiser les impacts des travaux de la R&D agricole et appréhender la contribution des instituts techniques dans la production de ceux-ci ?

Face à ces tendances, l’innovation classique menée au sein des structures puis diffusée une fois les produits finalisés rencontre certaines limites. Ces formes d’innovation demeurent nécessaires pour répondre à certains besoins, mais l’innovation ouverte doit être privilégiée lorsqu’il s’agit de mettre au point des innovations de rupture.

Le pôle « Impacts et innovation ouverte » vise à coordonner les travaux des instituts techniques sur ces questions, à développer des outils méthodologiques pour mettre en place des dynamiques d’innovation ouverte et d’évaluation de l’impact et à assurer une montée en compétences du réseau sur ces sujets. Il s’appuie sur la commission inter-instituts techniques agricoles et agro-industriels CASH (Commission d’application des sciences humaines), présidée par la directrice d’ASTREDHOR et le directeur du CTIFL et co-animée par l’Acta.