Face à des risques économiques et climatiques majeurs, le défi alimentaire implique de sécuriser l’alimentation des européens sur les plans quantitatif et qualitatif, mais aussi en termes de sécurité sanitaire. L'étude de la qualité sanitaire dans les productions agricoles permet de mieux comprendre les sources et origines de la présence des contaminants chimiques pour appréhender les évolutions des dangers et des risques en faveur d’une meilleure prévision et gestion.