La génétique est un levier majeur pour améliorer les performances des productions tant végétales qu’animales. Les objectifs de recherches en amélioration et sélection animale et végétale s’élargissent pour répondre aux enjeux de sécurité alimentaire, de multiperformance et de lutte contre le changement climatique ou de bioéconomie.

 

La contribution des instituts techniques agricoles est multiple : création variétale, gestion et conservation de ressources génétiques, évaluation de variétés, phénotypage, encadrement du dispositif génétique français pour les filières animales, échange de données et élaboration de normes internationales et génomique.

La création variétale et la conservation des ressources génétiques est un axe essentiel pour les petites productions végétales (plantes médicinales, aromatiques ou à parfum …) ou les races à petits effectifs.

Les instituts techniques agricoles contribuent à l’évaluation du matériel génétique, étape primordiale pour développer des schémas de sélection en correspondance avec les objectifs déterminés par les filières. Les caractères d’intérêt sont nombreux : résistances aux maladies, tolérance à la sécheresse ou à la chaleur, robustesse des animaux, adéquation de la qualité aux usages alimentaires ou aux besoins des bio-industries.

Désormais, les instituts techniques agricoles s’investissent dans des programmes de biotechnologies et de phénotypage à haut débit pour augmenter considérablement les observations des propriétés des plantes ou des animaux et accélérer le progrès génétique. Ces programmes soulèvent de nouvelles questions en termes d’analyses de données massives.