Evénement

L'Acta dévoile les 11 nommés de la 3ème édition du concours ITA'Innov,

28.06.2019
Rendez vous le mardi 15 octobre au MNHN, Paris V

Organisé tous les 2 ans par l’Acta - les instituts techniques agricoles, sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le concours ITA’innov récompense les découvertes et innovations issues de la recherche appliquée française des instituts techniques agricoles (ITA). Ce concours s’inscrit dans une mission plus globale de création de valeur, de promotion des filières agricoles et agro-industrielles françaises et de leurs outils de R&D. Il récompense les inventeurs de 4 trophées distincts : Innovation, Recherche & méthodologie, Projet international, et Équipe innovante.

 

37 candidatures déposées, 11 sélectionnées à concourir

Pour la 3e édition, les instituts techniques agricoles (ITA) ont largement répondu à l’appel à candidatures lancés le 30 octobre 2018 et clos le 31 janvier 2019. Au total, 37 candidatures ont été déposées dans les 4 catégories : 13 projets concourent dans la catégorie “Innovation“, 11 dans la catégorie “Recherche & Méthodologie“, 9 dans la catégorie "Projet International" et 4 dans la catégorie "Équipe Innovante".
11 candidatures ont été retenues et vont s’affronter pour décrocher les prix des catégories citées.
Rendez-vous le 15 octobre 2019 pour la remise des prix lors du colloque proposé dans le cadre prestigieux du Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris.

 

Les instituts techniques agricoles démontrent à nouveau leur engagement

Les instituts techniques agricoles, membres du réseau Acta, démontrent une fois de plus leur engagement et leur rôle clé dans le processus d’innovation des filières agricoles et agro-industrielles en proposant des projets dans différents domaines : amélioration et protection des plantes/cultures, climat et environnement, santé et bien-être animal, aide et information aux filières, durabilité et performance des filières, alimentation.

Ces 11 candidatures ont été sélectionnées par un jury d’exception composé de 19 personnalités issus du monde de la recherche, de l’entreprise, de la sphère institutionnelle et de la société civile et présidé par Claude Bernhard, Directeur d’Agreenium.

 

Les 3 nommés de la catégorie “Innovation“

Cette catégorie récompense une réalisation (produit, technologie, procédé, outil, service, innovation marketing ou organisationnelle) novatrice qui a fait l’objet d’une application et d’une adoption par des utilisateurs et le marché et représentant des progrès dans l’amélioration des pratiques agricoles ou agro-industrielles.

 

Colza associé à un couvert de légumineuse gélives

Le “colza associé“ est une technique qui consiste à semer, en même temps que le colza, des plantes de service, non récoltées, qui vont apporter des bénéfices au colza tout en limitant la concurrence exercée sur la culture principale. Ce sont donc majoritairement des espèces de légumineuses gélives qui sont utilisées : fèverole de printemps, lentille, trèfle d’Alexandrie, fenugrec, gesse, vesces de printemps, etc.

Un projet porté par Gilles Sauzet, Terres Inovia, Institut technique de référence des professionnels de la filière des huiles et protéines végétales et de la filière chanvre.

 

Assistance à la plantation de l'ananas Queen Victoria à La Réunion

L'ananas constitue la première culture de diversification à La Réunion. Toutes les opérations culturales sont manuelles et sont extrêmement exigeantes en main d'œuvre qualifiée. La plantation représente 30 jours de travail par hectare pour une personne. Aucun outil de plantation n'existe sur le marché. La grande diversité des exploitations agricoles complique la mise en œuvre standardisée. L'Armeflhor a piloté une action de co-conception avec les agriculteurs qui a permis d'auto-construire un outil d'assistance à la plantation.
Les planteurs en position semi-allongée ne transportent plus manuellement les plants sur le billon. Les temps de plantation à l'hectare ont été réduits à 3 jours.

Un projet porté par Ignace Hoarau, Armeflhor, l’institut technique de l’Océan indien et Association réunionnaise pour la modernisation de l’économie fruitière, légumière et horticole l'île de la Réunion.

 

C@sper : Chariot automatisé de stimulation et de piègeage ergonomique en horticulture

Ce système simple et innovant appelé C@SPER (Chariot Automatisé de Stimulation et de Piégeage Ergonomique) a été développé pour mécaniser la mise en œuvre de plusieurs techniques alternatives aux produits phytosanitaires. À partir d’un chariot d’arrosage classique, plusieurs fonctions innovantes ont été développées, notamment la stimulation mécanique (alternative à la régulation chimique de la croissance des plantes) et le piégeage de masse des ravageurs (alternative aux insecticides). En entreprise de production, c’est aujourd’hui un facilitateur de changement de pratique opérationnel pour des cultures plus respectueuses de l’environnement.

Un projet porté par Emilie Maugin, ASTREDHOR, l’Institut technique de l’horticulture, en partenariat avec la société Pyrène Automation.

 

Les 3 nommés de la catégorie “Recherche & méthodologie“

Elle récompense les recherches et méthodologies innovantes qui ont permis l’obtention de résultats d’expérimentations particulièrement prometteurs ou encore de produits innovants mais non encore diffusés, au service d’une filière.

 

CHN-conduite, pour le pilotage intégral de l'azote en grande culture

CHN-conduite est une nouvelle approche, qui révolutionne la gestion de la fertilisation azotée, basée sur le modèle de culture CHN développé par ARVALIS - Institut du végétal. Pour adapter en temps réel les apports azotés, il simule et anticipe la croissance des plantes et les facteurs la limitant (azote, eau) en interaction avec les conditions climatiques de l'année. Construit sur des bases scientifiques solides, dont

une thèse co-financée avec l'Inra, il a été testé dans de multiples contextes pédoclimatiques, sur plusieurs années, par un réseau de partenaires techniques pour fournir un outil opérationnel aux producteurs.

Un projet porté par Baptiste Soenen, ARVALIS - Institut du végétal.

 

Verger cidricole de demain

Pour répondre aux objectifs économiques, sociétaux et environnementaux de la filière cidricole, l'IFPC a développé et conduit un projet de recherche multi-acteurs ambitieux “Verger cidricole de demain“ conception, expérimentation et évaluation des vergers agro-écologiques innovants visant la double performance économique et environnementale tout en intégrant l'aval de la filière cidricole et la qualité des produits finis. Les résultats ont apporté des nouvelles connaissances sur le fonctionnement de l'écosystème verger et ont permis d'élaborer des outils et méthodes utiles aux producteurs et transformateurs d'une filière pleinement engagée dans une démarche de développement durable.

Un projet porté par Anne Guerin, IFPC, Institut français des productions cidricoles.   

 

Nouvelle méthodologie pour le phénotypage individualisé des betteraves sucrières

La recherche agronomique et l'évaluation des variétés reposent de plus en plus sur un phénotypage à la fois précis et exhaustif des traits végétaux. L’innovation présentée ici consiste à coupler la facilité et la rapidité des acquisitions par drone, avec la plasticité et la robustesse de l'intelligence artificielle, pour la mesure de caractères phénotypiques à haute valeur ajoutée. Ainsi, en 2018, un réseau de neurones convolutif a permis le premier classement variétal d'hétérogénéité de développement foliaire. Les variables mesurées par cet outil ouvrent des perspectives pour augmenter les performances de la betterave tout en la rendant plus économe.

Un projet porté par François Joudelat, ITB, Institut technique de la betterave.

 

Les 3 nommés de la catégorie “Projet international“

Projet partenarial collaboratif multi-pays présentant tout type d’innovation de résultat d’essai, d’étude, d’enquête de conception d’un produit, process, outil, service de tout secteur d’activité.

 

Winetwork

Le programme européen Winetwork a rassemblé durant 3 ans 11 partenaires de 7 pays pour échanger leurs connaissances sur les maladies du bois et la Flavescence Dorée dans l'objectif de favoriser le transfert des connaissances acquises vers la production, mais également de favoriser la diffusion des innovations techniques appliquées ou testées dans les différentes régions européennes. Cette approche participative a permis de regrouper sous un même “réservoir de connaissances“ plus de 500 références techniques et de vulgariser puis transférer ces innovations de la recherche et du terrain vers les praticiens. Plus de 60 outils de transfert ont été édités en 8 langues et mis à la disposition de plus de 50000 viticulteurs et techniciens européens.

Un projet porté par Fanny Prezman, IFV, l'Institut français de la vigne et du vin.

 

Sheepnet

Sheepnet (Sharing Expertise and Experience towards sheep Productivity through NETworking) est un réseau thématique H2020 financé par l’Union européenne et piloté par l’Institut de l’Élevage-Idèle. Il regroupe 7 pays : l’Irlande, la France, le Royaume-Uni, la Roumanie, l’Espagne, l’Italie et la Turquie. Son ambition est de renforcer l’attractivité des filières ovines en améliorant la productivité numérique, critère technique étroitement corrélé aux performances économiques des élevages. Pour cela, SheepNet fait travailler ensemble scientifiques, conseillers en élevage et éleveurs pour partager les connaissances et les expertises grâce à des méthodes de fertilisation croisée au niveau national et international.
Un projet porté par Jean-Marc Gautier, l'Institut de l’Élevage-Idele,

 

Teach in Pig®

Teach in Pig® est une plateforme numérique d'apprentissage à la conduite moderne d’élevages porcins. En partenariat avec les Ministères de l’Agriculture Chinois et Français, l’IFIP-Institut du porc a développé un ensemble de modules de formations E-learning innovants, imaginés, conçus, testés et éprouvés pour et par des chinois, en conditions terrain à partir des besoins, du niveau de connaissances et de leurs savoir-faire actuels. En naviguant à travers ces modules, l’apprenant est immergé dans le quotidien d’un élevage, il découvre de manière ludique des savoir-faire pratiques associés à des apports théoriques qui lui permettent de monter en compétences. C’est aussi une vitrine pour les entreprises françaises partenaires du projet, présentes en Chine.

Un projet porté par Martial Sardin & Stéphane Gouault, IFIP-Institut du porc.

 

Les 2 nommés de la catégorie “Équipe innovante“

Récompense les équipes de collaborateurs membres d’un ITA au moins, ayant contribué significativement à la création de valeur au sein des filières et des territoires par son action et fonctionnement remarquables.

 

Miléos®

L’équipe Miléos® pilote le développement et la commercialisation de l’outil d’aide à la décision (OAD) du même nom, qui aide les agriculteurs à lutter contre le mildiou de la pomme de terre. Elle a été mise en place pour répondre aux objectifs de la filière “pommes de terre“ en matière de protection intégrée. Elle rassemble des compétences sans lien hiérarchique mais avec des motivations et des objectifs communs. Sous l’égide du responsable filière d’ARVALIS-Institut du végétal, elle prend ainsi rapidement des décisions opérationnelles. Grâce à sa cohésion, sa structuration et à la complémentarité de ses 6 membres, soutenus par des ressources temporaires, le nombre de clients a été multiplié par 2,5 en 4 ans. L’OAD couvre 90 000 hectares soit environ 60% de la production nationale.

Un projet porté par François Ghigonis, ARVALIS-Institut du végétal.

 

Syppre®

ARVALIS, Terres Inovia, ITB, partagent l’ambition de produire connaissances et outils pour accompagner la transition vers des systèmes durables et multi-performants. Ils conduisent le projet Syppre®, décliné dans cinq régions, avec l’appui des partenaires locaux, pour acquérir des données sur les systèmes existants, conduire des plateformes expérimentales testant de systèmes innovants, interagir avec les réseaux d’agriculteurs.

Une équipe de vingt-six collaborateurs des trois instituts s’est organisée en groupes nationaux d’actions transversales, et groupes régionaux pour la mise en œuvre du projet.

L’équipe est déjà productive. Elle est d’ores et déjà prête s’ouvrir à de nouvelles déclinaisons et de nouveaux partenaires.

Un projet inter-instituts porté par Rémy Duval, ITB, pour ARVALIS-Institut du végétal, Terres inovia, et ITB.

Programme provisoire de la journée

 

 

   Inscription Cérémonie 2019

 

communiqué de presse

 

 

dossier de presse

 

 

Les 11 fiches des nommés

 

 

Les 37 candidatures

 

 

www.acta-itainnov.com

 

 

 

Contacts presse

Acta

Marie Sela-Paternelle - Tél : 01 40 04 50 46 - courriel : communication@acta.asso.fr

 

Thomas Marko & Associés

Valérie Huet - Tél : 01 44 90 87 47 - courriel : valérie.h@tmarkoagency.com

Nahomi Carraud - Tél : 01 44 90 87 44 - courriel : nahomi.c@tmarkoagency.com

 

 

À propos de l’Acta

Animateur d’un réseau, l’Acta fédère les instituts techniques agricoles (ITA) pour valoriser leur savoir-faire unique en France et à l’international. Sa raison d’être est de connecter les hommes et les savoirs pour accélérer l’innovation et améliorer la compétitivité au coeur des territoires et des filières.

Suivez l’Acta sur : https://www.acta.asso.fr & @Acta_asso, Chaine Acta Youtube, www.acta.asso.fr/linkedin, www.acta-itainnov.com