Institutionnel

Contrat D'objectifs 2014-2020

20.12.2013
Stéphane LE FOLL et Jacques LEMAITRE fixent de nouvelles orientations pour les instituts techniques agricoles [1]
Le vendredi 20 décembre 2013

SIGNATURE du CONTRAT D'objectifs 2014-2020

 

Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et Jacques LEMAITRE, président de l’ACTA, le réseau des instituts des filières animales et végétales, ont signé ce vendredi 20 décembre le contrat d’objectifs liant l'État et les instituts techniques agricoles qualifiés du réseau ACTA pour les programmes de développement agricole et rural 2014-2020.

 

Ce contrat d’objectifs, en cohérence avec le projet agro-écologique, vise à permettre aux instituts techniques agricoles de renforcer leurs méthodologies, leurs compétences, les outils mobilisés et leur ouverture aux programmes de recherche conduits en partenariat au niveau européen. La recherche développement est le levier essentiel pour répondre aux besoins de compétitivité économique des filières agricoles et agro-alimentaires et répondre aux attentes de la société. Ce contrat d’objectifs inscrit la double performance économique et environnementale comme une des orientations principales de l’action des instituts techniques agricoles pour la période 2014-2020.

Ce contrat d’objectifs constitue le cadre de référence à partir duquel les instituts techniques agricoles fédérés par l’ACTA vont élaborer et conduire leurs programmes d’actions pour toute la période 2014-2020. Ces programmes fixent le cadre pluriannuel d’intervention pour les crédits du CASDAR[2] (compte d’affectation spéciale pour le développement agricole et rural) qui s’élèvent chaque année à environ 43 millions d’euros.

Le Ministre a souligné que  le réseau des instituts techniques agricoles constitue une ressource unique et précieuse en matière de recherche appliquée au service des filières agricoles et notamment des agriculteurs, et qu’il doit travailler conjointement, avec l’ensemble des réseaux de formation, organismes de recherche, chambres d’agricultures et autres organismes de développement agricole et rural.

 

[1] Les instituts techniques agricoles (ITA) sont des structures privées de recherche appliquée reconnues par l'État au travers de leur qualification. Le réseau des ITA dispose de plus de 1100 ingénieurs et techniciens pour mener à bien leur mission de recherche et d’innovation au bénéfice du développement de l’agriculture française et de ses territoires.

[2] CASDAR : Pour en savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/developpement-agricole-et-rural,12190

 Communiqué de presse Contrat d'objectifs 2014-2020

 

 Contrat d'objectifs 2014-2020

 

Contact presse ACTA : M.-C Sela-Paternelle : E-mail : marie-christine.sela-paternelle@acta.asso.fr , tél : 01 40 04 50 46
Contact presse de Stéphane LE FOLL : E-mail : cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr , tél : 01 49 55 59 74
Contact presse du Ministère : E-mail : ministere.presse@agriculture.gouv.fr , tél : 01 49 55 60 11 

À propos de l’ACTA :

L’ACTA, le réseau des instituts des filières animales et végétales fédère les Instituts techniques agricoles spécialisés dans la recherche agricole appliquée. Ils interviennent dans l’obtention et la diffusion des innovations au service des agriculteurs et des consommateurs.

Ce réseau des instituts des filières animales et végétales représente :

  • 15 instituts techniques agricoles qualifiés dont ACTA tête du réseau.
  • Les outils professionnels de recherche appliquée et de transfert technologique au service des filières agricoles.
  • Une présence sur le territoire avec plus de 200 implantations en région.
  • Une force de 1110 ingénieurs et techniciens.
  • Un budget de 180 millions d’euros en 2011 dédiés à la recherche agricole appliquée.