Evénement

Quel avenir pour l'agriculture et le système de R&D agricole français ?

05.10.2016
Quatre scénarios pour débattre

Près de 200 personnes ont assisté, mardi 4 octobre, dans les locaux de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (Apca) à la restitution d’un projet de recherche sur l’avenir de l’agriculture et du système de recherche et développement (R&D) français à l’horizon de 2025.

Ce projet, coordonné par l’ACTA - Les Instituts Techniques Agricoles et initié par le GIS Relance agronomique, a été financé par le ministère de l’agriculture et conduit en partenariat avec l’Inra, l’Institut de l’élevage, Terres Inovia et l’Apca. Il s’est appuyé sur la présentation de quatre scénarios d’évolution de l’agriculture contrastés à l’horizon 2040 qui ont suscité l’intérêt et les réactions de nombreux responsables professionnels. Des avis qui viennent compléter les prises de position d’une trentaine d’acteurs du monde agricole parues dans un ouvrage* cosigné par Pascal Berthelot journaliste et Samy Aït-Amar coordinateur du projet.

Le scénario 1 fait de l’environnement une priorité mondiale. La production agricole serait en légère diminution et centrée sur des marchés de plus grande proximité, moins mondialisés. Dans le scénario 2, l’Europe mise sur son agriculture et ses avantages comparatifs pour exporter vers les classes moyennes émergentes du monde en liant fortement la production et la transformation avec une exigence de qualités. Axé lui aussi sur l’exportation, le scenario 3 tire parti de la qualité sanitaire des productions européennes, il intègre la production de masse, les usages non alimentaires de la biomasse et la diminution des productions animales. Il fait la part belle aux industriels d’aval et à la contractualisation avec la production agricole. Enfin, le scénario 4 favorise l’action des entreprises dans un contexte libéral, marqué par le recul de l’État, la suppression de la politique agricole commune et l’intensification des tensions sur la production alimentaire mondiale. De nouveaux investisseurs arrivent dans le secteur agricole attirés par sa forte rentabilité en Europe.

Quels impacts ces visions ont-elles sur la recherche, le développement et le conseil ? Selon les scénarios, le rapport financements publics/privés n’est pas le même, tout comme le rôle des acteurs-clés de l’innovation (agriculteurs, filières, industrie). Les thèmes prioritaires de recherche changent (atténuation du changement climatique, traçabilité des produits, bioéconomie, chimie verte, énergies renouvelables). Certains sujets comme l’utilisation du numérique traversent les scénarios mais leur finalité est différente : gestion des risques, traçabilité, optimisation des coûts de production ….

Le futur sera une combinaison de ces différents scénarios avec des divergences territoriales et intra européennes. Une constatation reprise par Jacques Lemaitre, président de l’ACTA dans sa conclusion « Il n’y a pas un modèle agricole mais une agriculture plurielle dont le rôle est de répondre à un marché national mais aussi international et dont l’objectif doit être de dégager de la valeur ajoutée. Il n’y a pas assez de passerelles entre l’agriculture et les IAA. La R&D est le levier du développement agricole pour les filières et les territoires régionaux. La feuille de route est à bâtir. »

« Plus que jamais, il faudra faciliter l’accès de tous à une alimentation diversifiée et de qualité, à la fois sur les plans nutritionnel et sanitaire, tant à l’export que pour le consommateur français. Renforcer les filières d'excellence en tenant compte des grands défis à venir : le réchauffement climatique, l'environnement, la qualité de l'eau et des sols » a déclaré Guy Vasseur, président des Chambres d’agriculture dans son introduction à ce colloque.

Présentation du colloque

 

 

Livret 8 pages du colloque

 

 

Rapport final du projet de recherche sur l’avenir du système de recherche appliquée et de développement (R&D) français à l’horizon de 2025

 

 

Pour plus d’informations : samy.ait-amar@acta.asso.fr

 

Le communiqué de parution de l’ouvrage « Quel avenir pour l’agriculture ?" 

 

Contacts presse

ACTA : Marie-Christine Sela-Paternelle -Tél. : 01 40 04 50 52 - 06 25 78 28 39 - courriel : sela-paternelle@acta.asso.fr

APCA : Iris Roze -Tél. : 01 53 57 10 51 - 06 09 86 02 26- courriel : iris.roze@apca.chambagri.fr

 

À propos de l’ACTA Animateur d'un réseau, l'ACTA assemble, ressource et défend les Instituts Techniques Agricoles (ITA) pour valoriser leur savoir-faire unique en France et à l’international. Sa raison d'être est de connecter les hommes et les savoirs pour accélérer l’innovation et améliorer la compétitivité des filières végétales et animales. www.acta.asso.fr

Suivez l’ACTA sur @Acta_asso

À propos de l’APCA Les Chambres d’agriculture sont présentes dans chaque département et région et au niveau national avec l'Assemblée Permanente des Chambres d'agriculture. Elles contribuent au dynamisme économique de leur territoire dans une logique de développement durable : développement des exploitations, gestion des ressources naturelles, préservation de l'environnement. Elles accompagnent les agriculteurs dans leurs projets d’installation ou de développement en leur apportant une assistance effective sur les aspects techniques, économiques, administratifs. Elles s'engagent au quotidien, aux côtés des agriculteurs, pour la performance durable de l'agriculture et des territoires. www.chambres-agriculture.fr

Suivez l'APCA sur @ChambagriFrance